Trois semaines après avoir été poursuivi par la star du long métrage Scarlett Johansson, Walt Disney a soutenu vendredi dernier (20) qu’il avait levé 125 millions de dollars (environ 668,8 millions de R$) de revenus en ligne avec le film « Black Widow ».

A lire en complément : Les meilleurs campings en Europe - Mise à jour et liste de nouveaux sites chaque jour !

L’actrice est entrée au tribunal contre l’entreprise le mois dernier, affirmant avoir violé le contrat en offrant le film en streaming, par l’intermédiaire de l’éteint Premier Access, alors qu’elle jouait dans les salles. Le procès de Johansson, présenté à la Haute Cour de Los Angeles aux États-Unis (États-Unis), a soutenu que la stratégie de double sortie du film de super-héros Marvel avait « réduit la rémunération de l’artiste ».

Image : Image : Marvel Studios/Disclosure

Avez-vous vu cela : Sauce de poisson frit Ailes de poulet aux poivrons de Shishito

Après avoir été au courant du procès, Disney a débattu de la demande de procès civil de Johansson à Los Angeles, demandant que la poursuite soit envoyée à l’arbitrage à New York.

Puis, la multinationale du divertissement s’est défendue contre l’actrice, déclarant qu’ « il n’y avait aucun mérite » dans le processus et soulignant que la sortie en ligne du film « a considérablement augmenté sa capacité à gagner une rémunération supplémentaire au-delà des 20 millions de dollars (environ 107 millions de R$) qu’elle a reçus jusqu’à ce moment ».

Quoi qu’il en soit, le résultat du processus peut entraîner des évolutions plus importantes dans l’industrie du cinéma et du divertissement en général, car les entreprises de médias tentent de créer des services de streaming en offrant une « programmation premium » pour attirer les abonnés.

En savoir plus :

Selon le synopsis officiel du thriller bourré d’action de Marvel Studios, Natasha Romanoff (Johansson), connue sous le nom de Black Widow, « affronte les parties sombres de sa profession lorsqu’une conspiration dangereuse se produit liée à son passé. Persécutée par une force implacable qui veut la faire tomber, elle doit faire face à son histoire d’espionne et aux relations brisées qu’elle a quittées lorsqu’elle est devenue vengeresse. »

Le film présente également la « famille » russe du protagoniste, formée par des personnages vécus par Florence Pugh (« Lovely Women ») tels que Yelena Belova, David Harbour (« Stranger Things ») comme Alexei, la Gardienne rouge et Rachel Weisz (« La momie ») dans le rôle de Melina, la Dame de fer à repasser.

La première de « Black Widow » a eu lieu le 9 juillet, dans les salles et également sur Disney+, avec un coût supplémentaire de 69,90 R$ via Premier Access, une méthode qui a été abandonnée par Disney. Il est à noter que le film sera normalement disponible sur la plateforme à partir de ce mercredi (25).

Source :